Guide pratique du SCoT "Comment intégrer la Trame Verte et Bleue dans les documents d'urbanisme et les opérations d'aménagement?




 À consulter également : le manuel des sociotopes !

Présenté en décembre 2012, ce manuel est une traduction de l'ouvrage "sociotophandboken" édité par la ville de Stockholm.

Guide technique pour la mise en oeuvre de la méthode des sociotopes, il présente notamment une synthèse des études réalisées par la ville de Stockholm sur la manière dont les habitants fréquentent au quotidien les parcs et jardins publics, zones naturelles et autres espaces ouverts...

Téléchargez le manuel des sociotopes- Décembre 2012 (6,2 Mo) !

Pour en savoir + : Arnaud Le Montagner

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La trame verte et bleue : une structure verte utile à l’agglomération et à ses habitants


Dès 2001, des études ont été lancées afin d'identifier les sites d'intérêt écologique à protéger dans le SCoT, non plus sous forme de tâches isolées, mais d'un réseau des continuités écologiques :

  • l'inventaire du patrimoine naturel du pays de Lorient a ainsi été mis à jour,
  • les liaisons naturelles ont été repérées sur la base d'une méthode d'observation pragmatique (cartographies, photos aériennes, terrain). s'appuyant sur le réseau hydrographique, la géomorphologie, les trames paysagères...,

    Consulter la base de données sur le patrimoine naturel et les liaisons naturelles.

En outre, la contribution des milieux naturels au développement durable du territoire a été mise en évidence au travers des enjeux :



  • de la qualité de l'eau et des milieux aquatiques, essentielle à l'économie locale (activités maritimes, tourisme, agro-alimentaire...)
  • de la ressource halieutique, très dépendante de la productivité biologique primaire des milieux humides littoraux et estuariens,
  • de cadre de vie et d'accès à la nature des habitants, dans un territoire où la proximité ville-nature est très forte et où les pratiques de loisirs-nature (loisirs aquatiques, promenades et randonnées...) sont développées.

Sur ces bases, une trame verte et bleue a été annexée au DOG du SCoT de 2006, sous forme d'une carte au 50 000ème, qui inclut :



  • le réseau hydrographique, les zones humides, les marais et milieux estuariens,
  • les sites d'intérêt écologique majeurs du territoire (espaces remarquables du littoral, sites Natura 2000,...) et les sites de l'inventaire du patrimoine naturel,
  • les liaisons vertes d'intérêt intercommunal. Ces espaces de nature plus "ordinaires", relaient des bois, des landes, des espaces bocagers,... connectent ainsi les sites d'intérêt écologique, les vallées, les bassins-versants ou constituent encore des liens intéressants entre la ville et la nature.


Réussir la ville dense en l'ouvrant sur la nature : l'expérimentation de la méthode des sociotopes


Les "sociotopes" sont les lieux tels qu'ils sont perçus et pratiqués par les usagers dans une culture déterminée. Ils sont ainsi pour les humains l'équivalent du biotope pour la faune et la flore.
Ce concept a été développé en Suède sur les espaces ouverts (lieux accessibles par les usagers) et a été intégré dans la planification urbaine à Stockholm. Il a contribué à concilier les enjeux d'écologie, de pénétration de la nature en ville et d'usage des espaces par les habitants, au sein d'une infrastructure verte cohérente et reconnue. Au delà, le croisement de ces différentes approches est considéré comme une des clés de réussite de la densification urbaine, qui offre alors aux habitants un cadre de vie de qualité !

Intéressés par cette méthode, le Syndicat Mixte pour le SCoT du Pays de Lorient et AudéLor ont organis

  • En septembre 2009 : une conférence avec Alexander Stähle, urbaniste, chercheur et co-auteur de la méthode des sociotopes suédoise (en collaboration avec l'agence d'urbanisme de Rennes (Audiar) et la conférence des Villes de Bretagne)


Suite à cette conférence, l'expérimentation de la méthode des sociotopes sur le territoire s'est traduit par : 

  • un inventaire des espaces verts récréatifs et sportifs a été réalisé,
  • la méthode des sociotopes a été expérimentée sur 2 communes (Lanester et Ploemeur) par des travaux de stagiaires
  • un travail de recherche a été confié au laboratoire géoarchitecture de l'UBS et de l'UBO pour une analyse critique de la méthode, dans le but de contribuer à sa transposition locale.

À consulter :

- Territorialisation de la méthode d’analyse des sociotopes : étude de cas sur Ploemeur (2012)
- Territorialisation de la méthode d’analyse des sociotopes : étude de cas sur Ploemeur - Synthèse (2012)
- Territorialisation de la méthode d’analyse des sociotopes : annexes (2012)


- Les actes de la conférence d'Alexander Stähle - septembre 2009

 

  • En décembre 2012 : un rendez-vous du SCoT : "Les sociotopes ...c'est top !"

Un rendez-vous autour du manuel des sociotopes, traduction de l'ouvrage édité par la ville de Stockholm avec table ronde et retours d'expérience.

 


Du SCoT de 2006 au SCoT Grenelle : 2 axes de travail


Biodiversité et continuités écologiques

L'approfondissement des travaux sur la trame verte et bleue de 2006 est nécessaire pour répondre aux objectifs de préservation de la biodiversité, de préservation et de restauration des continuités écologiques exigées par le Grenelle.

Une définition de méthodologie est en cours pour compléter l'approche pragmatique du SCoT de 2006 par une approche fondée sur une connaissance scientifique plus poussée des milieux et des espaces vitaux des espèces.

De la trame verte et bleue à la structure verte multifonctionnelle : l'enjeu de l'intégration de la nature en ville

Intégrer la nature en ville et élargir la trame verte et bleue à la notion "d'infrastructure verte" est un autre axe de travail présenté en avril 2012 au cours de l'atelier du SCoT "la trame verte et bleue : une structure verte utile à l'agglomération et à ses habitants".

L'ensemble de ces réflexions et de ces travaux (sociotopes, biodiversité, nature en ville) se poursuit dans le cadre de l'appel à projet Trame verte urbaine du Ministère de l'Écologie et du Développement Durable, auquel le Syndicat Mixte pour le SCoT a répondu avec succès.