Les ateliers du SCoT sur "la biodiversité et la nature en ville"



En 2012 et  2013, trois ateliers du SCoT ont eu lieu sur le thème de la biodiversité et de la trame verte et bleue.

Leurs objectifs : échanger avec les acteurs du territoire (collectivités locales, bureaux d'études, associations naturalistes...)

  • sur des méthodes adaptées aux enjeux définis par le Grenelle 2 pour la préservation de la biodiversité et des continuités écologiques,
  • sur les outils et moyens pour mieux intégrer la nature en ville dans les documents d'urbanisme et opérations d'aménagement.


 

> Atelier n°9 - La biodiversité dans les documents d'urbanisme. Novembre 2013

Cet atelier a permis d’alimenter le travail sur l'intégration de la biodiversité dans les documents d'urbanisme et les projets d'aménagement.

À l'ordre du jour de l'atelier : échanges sur les retours d'expériences menés sur les sites pilotes de la Croizetière et d'Inzinzac-Lochrist.

 

Consultez les travaux présentés :

- La nature dans la ville : le site de la Crozetière. Communes de Riantec, Port-Louis et Locmiquélic. Sept. 2013
- La ville dans la nature : Inzinzac-Lochrist. Nov. 2013

Téléchargez également le compte-rendu de l'atelier

 


> Atelier n°8 - La biodiversité dans les documents d'urbanisme. Novembre 2012

Cet atelier a convié des associations naturalistes, des représentants des services "environnement et développement durable", "patrimoine naturel" et "planification et droit des sols" de Lorient Agglomération, ainsi que des représentants de Syndicats de Bassin versant et de la DREAL.


Ont été présentés :

L'objectif de cette matinée était de partager une  vision commune sur les obligations en matière de biodiversité (TVB) dans les documents d'urbanisme, et surtout d'échanger sur la connaissance et les méthodologies applicables sur notre territoire.

 

Un dossier documentaire (2.9 Mo) a été distribué aux participants ainsi que la documentation suivante :


> Atelier n°7 - La trame verte et bleue : une structure verte utile à l'agglomération et à ses habitants. Avril 2012

De la biodiversité aux usages sociaux, les fonctions multiples de la trame verte et bleue (loisirs, écologie, déplacements, gestion des eaux…) en font un excellent support d'intégration de la nature en ville, tout en répondant aux enjeux du développement durable (densité, liaisons douces, services écosystémiques...).

Ce 1er atelier a rappelé les fondements de la trame verte et bleue définie dans le SCoT de 2006 et a permis d'échanger sur des expériences locales (Gestel, Ploemeur) ou plus lointaines (Stockholm) qui montrent combien et comment la trame verte et bleue peut jouer un rôle structurant dans l’aménagement de nos villes et de nos quartiers.