Vous pouvez depuis l'automne 2015 jouer au KaléidoSCOT sur la page Facebook du SCoT du Pays de Lorient...!!!

 

À gagner : des kits Explorateurs !

 

 

Contact : Rozenn Ferrec

 

>> Le Kaléido SCOT

Le SCOT a organisé du 20 juin au 15 septembre 2014 le Kaléido SCOT, un jeu de piste pour vous faire découvrir 30 facettes du Pays de Lorient.


Objectifs de ce jeu de piste :

> Faire découvrir au grand public des enjeux d’aménagement sur les 30 communes du Pays de Lorient : liaisons naturelles, accès au littoral, forme urbaine autour des villages, aménagement de la rade, espaces naturels à protéger, etc.

> Téléchargez la carte du jeu en recto et verso

         

 

> La remise des prix a eu lieu vendredi 19 septembre 2014 au centre nautique de Kerguelen : bravo aux gagnants !

 

         



Pour en savoir + :  Rozenn Ferrec, Chef de projet concertation du SCOT du Pays de Lorient


Retrouvez ci-dessous la présentation du jeu et des réponses :



Retrouvez ci-dessous les thématiques du Kaléido SCOT :

Tourisme
Entre mer, rade et vallée, le territoire de Lorient Agglomération recèle d’innombrables trésors…
Le pays de Lorient dispose sur son territoire d’une offre variée d’équipements touristiques dédiés aux loisirs, à la culture et aux sports. A destination des habitants et des visiteurs, ces différentes structures et activités permettent de découvrir ou redécouvrir un territoire riche et surprenant.

Déplacements
La construction d’une «agglomération durable», répondant au souci d’économie d’espace, d’énergie et d’optimisation des investissements, est conditionnée par une organisation de l’urbanisation non dispersée, en cohérence avec les aménagements et les infrastructures de transports collectifs existants ou projetés, notamment les axes structurants du réseau de transports collectifs.
Afin de maîtriser les déplacements «à leur source», l’objectif est de bâtir logements, équipements, services, locaux d’activités tertiaires, à proximité des accès aux différents réseaux de transports collectifs (bus, gare, batobus).

Agriculture
Une agriculture dynamique
L’agriculture contribue largement à l’identité rurale du pays de Lorient. De part l’ensemble de ses fonctions, elle est diversifiée. Principalement
une agriculture de filière, elle évolue vers une agriculture de proximité (circuit court), de service (accueil touristique), non alimentaire (énergie verte, textile…), de recherche (nutraceutique, alicament…).

Energie et climat
L’énergie est au cœur de nos modes de vie et conditionne notre système économique.
Sur le territoire du SCoT, la ressource en bois est importante. C’est une énergie endogène qui mérite d’être valorisée, c’est également un facteur de développement local et de diversification des activités agricoles. Des solutions existent et se développent également en énergies solaires, éoliennes ou géothermiques.

Eau, Zones Humides, Biodiversité
Aujourd’hui, beaucoup de nos espaces naturels reconnus sont protégés. Ces espaces ont besoin d’être en contact les uns avec les autres pour pouvoir évoluer, s’adapter et s’enrichir. Il faut des couloirs de migrations favorisant les échanges des espèces animales et végétales. Ces liaisons naturelles sont des espaces vivants, garants de notre biodiversité.

Paysages
Les entrées de villes
Une frange urbaine est un lien physique et paysager entre la ville et la campagne, entre les espaces bâtis et les espaces ouverts. C’est une limite (ou ligne de contact) entre des espaces singuliers d’épaisseur variable souvent porteuse de projet. La frange urbaine est la rencontre entre deux territoires de forte identité (urbain/rural), un espace de dialogue visuel et de perméabilité. C’est la façade de la ville. Une frange urbaine est une manière de marquer une transition ou à l’inverse, une manière de fondre la transition.
Le paysage porteur d’identité
Le paysage est très diversifié entre les estuaires, l’ouverture maritime, l’intérieur du pays et l’île de Groix. De nombreuses rivières et rias symbolisent l’union entre le territoire rural au nord et la vaste rade au sud.
Elément fédérateur, l’eau conjugue la qualité paysagère et le patrimoine du pays.

Littoral
Les sources touristiques du large
Depuis l’époque de l’attrait des bains de mer, notre tourisme est lié à la côte et ses nombreuses activités. Malgré la proximité  d’une agglomération, les plages et les dunes demeurent sauvages et peu construites.
Ces atouts restent majeurs moyennant une bonne qualité de l’accueil, des aménagements, de la gestion des déplacements  et une bonne cohabitation avec l’agriculture, garante d’un paysage de qualité
Groix, avec sa spécificité insulaire, montre un bel exemple d’une capacité à aménager un territoire extrêmement restreint et très convoité.

Économie
Des zones d’activités attractives
Dans le Pays de Lorient, la consommation annuelle moyenne de foncier économique est de 18 ha et la construction de bâtiment de l’ordre de 60 000 m² annuels.
La demande des entreprises est diversifiée en termes de secteurs d’activités (productif, commercial, tertiaire…) de taille et de critère. L’offre de zones d’activités devra répondre à cette diversité en proposant des zones d’activités attractives pour les différents types d’entreprises.

Un pôle d’excellence maritime
La mer est un atout touristique majeur pour le Pays de Lorient. Elle est aussi un axe essentiel du développement économique. Par ses investissements, son soutien à la construction navale et à la pêche, la gestion d’équipements nautiques, la définition de grands projets autour de la voile, Lorient Agglomération conforte le Pays de Lorient comme pôle d’excellence maritime.

Habitat, étalement urbain
Aujourd’hui, les discours des acteurs de l’aménagement tendent à promouvoir un retour à la «ville compacte», reconstruite sur elle-même. La densité fait débat en termes de rentabilité urbaine, de qualité de vie, de forme de ville. Dans la conscience collective, l’idée même de densité n’a pas très bonne presse, souvent associée à des images négatives de promiscuité, de concentration, de surpeuplement ou de verticalité. Comment, alors, appréhender cette question qui, avec l’étalement urbain, est au coeur des réflexions sur le devenir de la ville ?

Culture et patrimoine
L´équipement culturel urbain au sens large rassemble des équipements qui contribuent à offrir des activités culturelles aux habitants. On trouve à la fois des équipements qui relèvent de domaines proprement artistiques, tels la musique, la danse, la littérature, les arts plastiques, le théâtre, le patrimoine muséographique et monumental, ou le cinéma.

Commerce
Un maillage équilibré
Le commerce est un élément important de la qualité de vie des centres-villes, des centres-bourgs et des quartiers.
La contribution du commerce à la réalité urbaine reste considérable. Par l’emploi et l’activité qu’il suscite, la qualité des services qu’il assure aux consommateurs, l’animation urbaine qu’il crée, le commerce est un vecteur déterminant du développement équilibré des communes et des quartiers et constitue une des composantes essentielles de leur image, de leur identité et de leur cadre de vie.
Classification des commerces :
- Culture-loisirs (livres, sport, jeux, journaux, fleurs)
- Équipement de la personne (vêtements, bijoux)
- Alimentaire (supermarchés)
- Alimentaire (autres : boulangerie, charcuterie, épicerie fine…)
- Services divers (tabac, imprimerie, brocante, pressing, cordonnerie…)
- Équipement de la maison (tissus, meubles, décoration, bricolage, électroménager…)
- Hygiène – santé (parfumerie, pharmacie, esthétique, tatouage, optique, coiffure…)